Maribia’s Blog

Just another WordPress.com weblog

Comment réduire la pollution

Il existe différents moyens de limiter l’impact des produits phytosanitaires sur l’eau en limitant leur utilisation par :
La lutte biologique contre les parasites qui constitue une alternative à l’usage de produits phytosanitaires. L’utilisation du trichogramme (micro guêpe dont la larve se nourrit des oeufs de la pyrale) contre la pyrale du maïs constitue par exemple un enjeu important en alsace où la culture intensive du maïs et la grande sensibilité des eaux souterraines nécessitent une limitation des sources de contamination. Les surfaces traitées au trichogramme étaient de 22 900 ha en alsace et de 2200 ha en lorraine en 2004. A terme, le potentiel est estimé à 50 000 ha en maïs et des actions comparables sont potentiellement possible sur 3 000 ha de vigne et 1 000 ha en arboriculture.
Un stockage sécurisé à la ferme et la limitation des pollutions ponctuelles par débordement de cuve, Une gestion correcte de l’élimination des fonds de cuve, Le développement de bandes enherbées au bord des cours d’eau. Elles agissent comme une zone tampon qui permet de limiter le ruissellement et fixe l’azote et les produits phytosanitaires (voir photo ci-contre).
Des opérations de conseils auprès de la profession agricole pour un meilleur usage des produits (suppression des traitements inutiles, adaptation des produits et dates d’épandage),
Le développement des moyens de désherbage thermique ou mécanique.

Publicités

mai 26, 2009 - Posted by | Uncategorized

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :